Traité d’Amsterdam

Le traité de Maastricht prévoyait une révision des traités afin notamment d’assurer une meilleure efficacité des institutions communautaires en vue des élargissements futurs. Le traité d’Amsterdam est donc signé le 2 octobre 1997.
Ce traité fait entrer de nouveaux domaines dans le champ communautaire et en particulier l’emploi avec comme objectif de parvenir à « un niveau élevé d’emploi » grâce à une meilleure coordination entre les politiques nationales de lutte contre le chômage, à la création de mécanismes de comparaison et d’évaluation et de lignes directrices adoptées en commun.
Des projets pilotes et mesures incitatives à la création d’emploi peuvent être financés par des fonds européens.
En outre, la politique sociale (réglementation du travail et lutte contre l’exclusion, notamment) devient une politique d’intérêt commun et le traité renforce la protection des droits fondamentaux.
Sur insistance de la France, le traité reconnaît également la nécessité de conserver des services d’utilité publique appelés « services d’intérêt économique général ».

2 octobre 1997

Liens utiles :
europa.eu.int/eur-lex/fr/treaties/dat/EU_consol.html

Sources d�informations complémentaires :
– Fiche de Sources d’Europe sur le traité d’Amsterdam : http://www.info-europe.fr/europe.web/document.dir/fich.dir/QR000875.htm
– Base de connaissance ENA sur l’histoire de la construction européenne : http://www.ena.lu/mce.cfm
– Cahier spécial du Monde Diplomatique sur l’Europe communautaire : « Europe, frémissements au bord du gouffre »: http://www.monde-diplomatique.fr/cahier/europe/