Relation between pay-as-you-go pensions and funded pensions

Relation between pay-as-you-go pensions and funded pensions
Guillaume Filhon – KUL – Université Catholique de Louvain – 2009
Etablie sur une approche comparative de 6 modèles-types et une brève analyse de la vision développée par l’Union Européenne sur la question des retraites, cette étude poursuit son cheminement par l’observation des dernières projections publiées par l’OCDE, le Comité (européen) de Protection Sociale et Eurostat. Elle conclut à la supériorité de la répartition en prestation définie, éventuellement appuyée par un système de lissage provisionné, pour ce que ce mode de financement et de calcul des droits assure une redistribution de revenu et une robustesse macroéconomique essentielles à un système de Sécurité sociale proprement dit. Les systèmes bismarckiens apparaissent comme les plus à même d’atteindre les objectifs identifiés par le professeur Nicholas Barr, de la London School of Economics, pour les retraites, à savoir et par ordre d’importance : 1) la prévention contre l’aléas de revenus au moment de la retraite, 2) la redistribution macroéconomique en faveur des plus démunis, 3)l a moins grande distorsion possible sur le marché du travail, et 4) la plus grande stabilité possible des marchés de capitaux. En conséquence, leur préservation et leur adaptation par l’augmentation de la durée d’activité moyenne apparaît comme la mesure à la fois la plus juste sur le plan social, et la plus sensée sur le plan économique. Cette étude rédigée en anglais est disponible sur demande auprès de la REIF (info@reif-eu.org) ou de Guillaume Filhon (guillaume.filhon@cnav.fr).