La Charte sociale européenne : une constitution sociale pour l’Europe.

Olivier de Schutter (sous la dir. De), La Charte sociale européenne : une constitution sociale pour l’Europe.


Olivier de Schutter est aujourd’hui rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l’alimentation. Cet ouvrage est un recueil d’études dont les auteurs (des académiques) ont pour conviction commune que la Charte sociale a une importance fondamentale pour la constitution d’une Europe plus sociale. La première partie retrace l’évolution institutionnelle de la Charte, la contribution de la jurisprudence du Comité européen des droits sociaux à la lutte contre les discriminations et la Charte en tant qu’instrument de protection des droits de l’homme. La deuxième partie de l’ouvrage défend l’idée que l’aspect social, n’est apparu comme une préoccupation uniquement « en tant qu’exception[s] aux libertés fondamentales de circulation et de concurrence ». L’auteur voit ainsi l’avenir de manière plutôt pessimiste en ce qui concerne les chantiers en cours tels que les réformes économiques, des pensions ou encore des soins de santé, qui pourraient avoir des conséquences humaines douloureuses. Ainsi, selon lui, la référence aux droits fondamentaux devrait être récurrente dans le cadre de ces réformes et la Charte devrait être mieux prise en compte par l’Union et les Etats.