L’influence des députés français au Parlement : état des lieux un an après les élections européennes

Thierry Chopin et Camille Lépinay, Fondation Robert Schuman, Question d’Europe, « L’influence des députés français au Parlement : état des lieux un an après les élections européennes », 2010, 18p.

Les députés européens, élus au suffrage universel direct, sont le lien le plus concret qui existe entre les institutions européennes et les citoyens de l’UE, dans un Parlement dont les pouvoirs sont croissants depuis une vingtaine d’années (pouvoirs législatifs, budgétaires ou même de contrôle administratif et politique), ce qui fait d’eux des acteurs de poids au sein du triangle institutionnel et un levier d’influence important pour les Etats membres. Ce livre évoque la proposition du 14 avril 2010 de Pierre Lellouche, secrétaire d’Etat aux affaires européennes, pour une communication sur le renforcement du rôle du Parlement européen et ses implications pour la France. Il montre que les pouvoirs des eurodéputés sont croissants, notamment depuis Lisbonne, et analyse leur travail d’un point de vue plus sociologique (dossiers traités, organisation, rôle des groupes politiques, importance de la présence dans certains lieux, profils, etc.). La deuxième partie de l’étude dresse un état des lieux de la présence française au Parlement européen et analyse le profil des eurodéputés français, en comparaison à ceux d’autres Etats membres tels que l’Allemagne, le Royaume Uni ou encore l’Italie. Le bilan fait état de « peu de réels progrès », voire même d’un certain recul…

Pour plus d’informations, voir: http://www.robert-schuman.eu/question_europe.php?num=qe-175 et : http://www.robert-schuman.eu/question_europe.php?num=qe-176