Stangers and poor people : changing Patterns of inclusion and exclusion in Europe and the mediterranean word from Classical Antiquity to the present day

Andreas Gestrich, Lutz Raphaël, Herbert Uerlings (sous la dir. De), Stangers and poor people : changing Patterns of inclusion and exclusion in Europe and the mediterranean word from Classical Antiquity to the present day, Peter Lang, 2009, 615 p.

Cet ouvrage, basé sur une série de conférences du Collaborative Research Centre et élaboré par des spécialistes pluridisciplinaires (histoire, histoire de l’art, sociologie ou encore sciences politiques) retrace la construction des concepts d’inclusion et d’exclusion sociale depuis l’Antiquité égyptienne jusqu’à l’Allemagne actuelle, au travers des pratiques culturelles et traditions cognitives susceptibles de conduire à l’exclusion. Il traite ainsi des droits d’appartenance des étrangers dans les espaces politiques et de la dimension religieuse en tant que déterminants de l’inclusion ou de l’exclusion, ou encore des lois et politiques en matière de pauvreté.

Pour plus d’informations, voir : http://www.peterlang.com/index.cfm?event=cmp.ccc.seitenstruktur.detailseiten&seitentyp=produkt&pk=56447&concordeid=59947