Rapport sur l’avenir démographique

Parlement européen – 24 avril 2008
Dans ce rapport, les eurodéputés appellent les Etats membres à développer des mesures visant à répondre au désir d’enfants :
– s’inspirer des meilleures pratiques concernant la durée des congés de maternité (lesquels varient selon les pays de 14 à 28 semaines), des congés parentaux, des soins et de l’accompagnement prénatal, la garantie de rémunération pendant la grossesse et la réintégration dans le même poste de travail ;
– envisager des sanctions contre la violence et la maltraitance domestique ;
– prendre des mesures contre les employeurs qui, directement ou indirectement, exercent des discriminations à l’encontre des travailleuses désireuses d’être mères ;
– examiner des mesures qui, après la naissance d’un enfant, offrent aux femmes une protection et un soutien spécifiques, notamment aux jeunes mères célibataires ;
– mettre en œuvre des actions positives en faveur de la parentalité (droits supplémentaires à la retraite et allègements fiscaux pour la création de crèches d’entreprises).
Concernant la gestion des ressources humaines, le rapport demande une réforme pour lutter contre le chômage des jeunes et favoriser l’allongement de la vie professionnelle. Il propose de définir un « cycle de vie active » conjuguant la formation, l’apprentissage tout au long de la vie et la valorisation des connaissances et des qualifications officiellement reconnues ou atypiques, ainsi que celle du parcours professionnel du début jusqu’à la fin de la vie active. Les parlementaires plaident aussi pour une diminution « au plus vite » du recours des entreprises aux préretraites. Troisième élément sur lequel insiste le Parlement européen : la solidarité entre les générations. Pour la favoriser, il demande aux Etats membres sont invités d’appliquer des mesures plus rigoureuses contre le non acquittement des impôts et des cotisations de sécurité sociale, de promouvoir le rôle des personnes âgées pour le maintien de la solidarité intergénérationnelle, de maintenir l’équilibre budgétaire entre recettes et dépenses dans les divers régimes de pension, dans le respect du principe de subsidiarité. Enfin, le rapport évoque la question de l’immigration pour laquelle il souhaite une approche sereine et raisonnée.
Ce rapport est disponible sur le site du Parlement européen: http://www.europarl.europa.eu/