Rapport sur l’égalité hommes/femmes

COM (2006) 71 – 22 février 2006
Le rapport souligne que beaucoup de femmes sortent du marché du travail en raison des difficultés qu’elles éprouvent à concilier la vie professionnelle et la vie familiale. Leur taux d’emploi, de 55,7 %, est de 15 % inférieur à celui des hommes. Les difficultés de conciliation des vies professionnelle et familiale, combinées à des stéréotypes et des systèmes de rémunération et d’évaluation fondés sur des préjugés de genre, continuent à freiner l’essor des femmes sur le marché du travail. L’absence d’une conciliation équitable de la vie familiale et de la vie professionnelle a non seulement porté préjudice à la position des femmes sur le marché du travail, mais a également contribué à réduire les taux de fertilité, ce qui influe également sur l’économie de l’Union européenne. Le rapport invite les États membres de l’Union européenne à aider à la fois les hommes et les femmes à concilier les vies professionnelle et familiale, notamment en mettant à leur disposition davantage de structures d’accueil d’enfants et de meilleure qualité, en leur proposant des conditions de travail innovantes et adaptables ou en développant des politiques plus propices à de l’égalité entre les sexes.