Santé et sécurité au travail – stratégie 2007-2012

– 21 février 2007
Cette stratégie a pour objectif de réduire de 25% les maladies professionnelles et les accidents de travail dans l’UE d’ici 2012. Pour cela, la Commission souhaite assurer une meilleure application de la législation, simplifier la législation existante, favoriser l’échange de bonnes pratiques, encourager les campagnes de sensibilisation, permettre le développement de stimulants économiques et une meilleure information et formation des travailleurs et des employeurs. La Commission demande parallèlement une intégration de la dimension de la santé et de la sécurité au travail dans d’autres domaines politiques tels que l’éducation, la santé publique et la recherche. La stratégie 2002-2006 en matière de santé et de sécurité au travail a permis une amélioration radicale de la situation : depuis 2002, on a constaté une diminution de 17% des accidents mortels et de 23% des accidents entraînant une absence au travail de 3 jours ou plus. Mais, cette diminution n’est pas homogène : certaines catégories de travailleurs (par exemple les jeunes, les travailleurs âgés, les migrants) et d’entreprises (comme les PME), certains secteurs d’activités (la construction, l’agriculture, le transport, les services médicaux et sociaux) et aussi certains Etats membres affichent des taux d’accidents du travail et de maladies professionnelles bien supérieurs aux moyennes de l’UE.