La sensibilisation des européens aux maladies rares

TNS Opinion & Social et Commission européenne, Eurobaromètre numéro 361, “La sensibilisation des européens aux maladies rares”, Commission européenne, 22 février 2011, 82 p.

Cet Eurobaromètre de la Commission européenne présente l’état de la connaissance des citoyens européens concernant les maladies rares, leur expérience au regard de ces maladies et leur soutien aux initiatives européennes et nationales dans le domaine des maladies rares (coopération, soins transfrontaliers, initiatives dans les domaines de la recherche, de l’accès au traitement, information et aides disponibles pour les patients atteints de maladies rares). Le rapport montre que les Européens soutiennent massivement la mise en place d’une stratégie européenne et de stratégies nationales afin de lutter contre ces maladies, à la fois en termes de prise en charge, de soins et d’information. En revanche, peu d’européens disent avoir fait l’expérience d’une maladie rare, que ce soit par eux-même ou par un proche, ce qui laisse supposer que ce soutien presque unanime pour une lutte coordonnée contre les maladies rares relève plus d’un sentiment empathique à l’égard des patients atteints que d’une véritable connaissance du sujet. En outre, il faut signaler qu’il a été demandé aux participants à l’étude de répondre sans tenir compte des contraintes en matière de ressources disponibles.

Pour plus d’informations, voir :
http://ec.europa.eu/public_opinion/archives/ebs/ebs_361_en.pdf
http://ec.europa.eu/public_opinion/archives/ebs/ebs_361_fact_fr_fr.pdf