La perception des européens sur l’économie

TNS Opinion & Social, « La perception des européens sur l’économie », Eurobaromètre 75, Commission européenne, Direction générale communication, 26 p.

Cet eurobaromètre de la Commission européenne interroge les Européens sur leur perception de la crise et sur les perspectives d’évolution de l’économie. Les résultats du sondage semblent témoigner de l’optimisme des citoyens européens, qui sont majoritaires à penser que le plus gros de la crise est derrière eux. En outre, ils sont 43% à penser que les répercussions de la crise sur le marché du travail sont au point le plus important, soit plus qu’en 2009 et 2010. Les pays concernés sont par exemple l’Autriche, le Danemark ou encore l’Estonie (entre 62 et 68%). En revanche, des pays en difficultés tels que le Portugal et la Grèce ne partagent pas cet optimisme : ils sont respectivement 80 et 78% à penser le contraire.
Il semblerait également que les européens (près de 80%) sont favorables à une action de l’Union européenne contre la crise ainsi qu’à une meilleure coordination au niveau européen. Par exemple, 78% des répondants souhaite un « contrôle plus strict par l’Union lorsque des fonds publics sont affectés au sauvetage de banques et d’institutions financières ». La stratégie Europe 2020 visant à stimuler la croissance et à créer des emplois est accueillie plutôt favorablement, notamment concernant la politique d’ « aide en faveur des personnes démunies et/ou en situation d’exclusion sociale, qui vise à leur permettre de jouer un rôle actif dans la société » (79 %, plus trois points), ou encore la « modernisation des marchés du travail, destinée à relever les niveaux d’emploi » (76 %, plus trois points). Les européens jugent majoritairement les objectifs de la stratégie comme atteignables et en bonne voie de l’être.

Pour plus d’informations : http://ec.europa.eu/public_opinion/archives/eb/eb75/eb75_fr.pdf