Le rôle de l’économie sociale dans les dynamiques socioéconomiques locales

Oana Ailenei (sous la Dir. De), Le rôle de l’économie sociale dans les dynamiques socioéconomiques locales, Presses interuniversitaires européennes / Peter Lang, Paris, 2011, 361 p.
Cet ouvrage, dont l’auteure travaille actuellement à la Direction Générale de l’Emploi, des affaires sociales et de l’inclusion de la Commission européenne, part du postulat que les pays européens connaissent des « dynamiques multidimensionnelles d’exclusion sociale » (extension de la pauvreté, recul des droits sociopolitiques et destruction des liens sociaux) auxquelles la pensée néolibérale dominante ne parvient pas (ou plus) à apporter de réponse adéquate. Le deuxième postulat d’Oana Ailenei est le constat de la transformation du rôle de l’Etat au cours des années 80, notamment au Royaume-Uni, en raison des processus de mondialisation, de libéralisation ou encore de décentralisation régionale et fonctionnelle. Dans ce contexte, l’auteure pose la question de savoir si l’économie sociale peut, à elle seule, compenser le rôle de l’Etat ou l’insuffisance du marché et si elle peut devenir « un modèle de développement alternatif viable ». Le livre s’appuie sur des études de cas en Belgique, Italie, France et Royaume-Uni et adopte une approche sociologique pour aborder l’économie.

Pour plus d’informations : http://www.peterlang.com/index.cfm?event=cmp.ccc.seitenstruktur.detailseiten&seitentyp=produkt&pk=60845&cid=5