L’UE face à la crise – faut-il plus d’intégration

Jacques Mistral, Philippe Moreau-Defarges, Françoise Nicolas, Vivien Pertusot, Yann-Sven Rittelmyer, Hans Stark et Nele Wissmann, L’UE face à la crise – faut-il plus d’intégration, Institut Français des Relations Internationales, décembre 2011, 28 p.

Cette note de l’Ifri revient sur le débat qui oppose ceux qui soutiennent que la zone euro a été (mal) conçue, et de façon prématurée, et ceux qui s’appuient sur la crise pour défendre une intégration renforcée. A partir du constat que les préoccupations sérieuses à l’égard de la Grèce ne sont que la partie visible de l’Iceberg constitué par les autres Etats membres de la zone euro, qui auront tous à subir des perturbations majeures dans les prochains mois et sans nul doute dans les prochaines années, la note insiste sur la nécessité de trouver un équilibre entre le fonctionnement intergouvernemental et la nécessaire délégation de prérogatives. Les différents articles regroupés dans ce document s’attachent tout particulièrement à l’analyse des quatre éléments marquants révélés par la crise : l’importance et les fragilités du moteur franco-allemand, le fossé grandissant entre l’Eurozone et l’Europe des 27, la question de la suite à donner au processus d’intégration européen, et les dangers de la crise de la zone pour le positionnement de l’Union au niveau international, notamment dans un contexte marqué par l’influence grandissante de la Chine.

Pour plus d’informations : http://www.ifri.org/?page=detail-contribution&id=6925