Le champ de l’eurocratie, une sociologie politique du personnel de l’UE

Didier Georgakakis (sous la dir. de), Le champ de l’eurocratie, une sociologie politique du personnel de l’UE, Economica, 2012, 356 p.

Les auteurs, qui écrivent sous la direction d’un membre de l’Institut universitaire de France et professeur à l’Institut d’études politiques de Strasbourg, proposent ici une analyse scientifique de la population des eurocrates, ces professionnels de l’Europe appartenant à un monde et à une culture bien particuliers. Parlementaires, commissaires, fonctionnaires, représentants permanents ou d’intérêts, lobbyistes, membres du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale, patrons et syndicalistes, militaires et diplomates, commentateurs et communicateurs donnent vie à l’Union européenne. Leur carrière, leur trajectoire sociale et professionnelle ou encore leur rôle sont analysés. L’approche de l’intégration européenne adoptée ici, originale, fait usage du concept de champ social et bouleverse l’appréhension classique du fonctionnement des institutions européennes. C’est sous cet éclairage nouveau, sociologique, que les auteurs analysent les structures relationnelles du fonctionnement de ces dernières.

Pour plus d’informations :

http://unistra.academia.edu/didiergeorgakakis/Books/1406253/Le_champ_de_lEurocratie._Une_sociologie_politique_du_personnel_de_lUE