International Social Security Standards in the European Union. The Cases of the Czech Republic and Estonia

Tineke Dijkhoff, International Social Security Standards in the European Union. The Cases of the Czech Republic and Estonia, Intersentia Publishers, 2011, 448 p.

Cette thèse est consacrée à l’application des normes internationales de sécurité sociale et leur rôle dans la garantie du bien-être social des citoyens, à travers les exemples de l’Estonie et de la République tchèque, qui font partie des 46 pays ayant ratifié la Convention n° 102 de l’Organisation internationale du travail (OIT), adoptée en 1952. Cette convention vise notamment à assurer l’application du « Droit à la sécurité sociale » instauré par la Déclaration universelle des Droits de l’Homme de 1948, par le biais de normes minimales à respecter. Si l’Union européenne ne dispose pas de compétence exclusive dans ce domaine, laissé à la souveraineté des Etats membres, la Charte sociale européenne est de plus en plus reconnue par les Traités européens. Or celle-ci reconnaît la convention de l’OIT comme un socle minimal à respecter pour les régimes de sécurité sociale des Etats membres. Malgré tout, l’auteure montre que les normes internationales souffrent de l’individualisation croissante des droits à la Sécurité sociale, due notamment aux restrictions budgétaires liées au vieillissement de la population et à la crise, ainsi qu’au désengagement progressif de l’Etat au profit du secteur privé.

Pour plus d’informations:
http://www.intersentia.be/searchDetail.aspx?back=reeks&reeksCode=SES&bookid=102108&author=Tineke%20Dijkhoff&title=International%20Social%20Security%20Standards%20in%20the%20European%20Union