• Accueil >
  •   Travaux
  • News
  • Dépenses des pays européens pour la protection sociale en 2010 : les taux les plus élevés en France, Danemark et Pays-Bas.

Dépenses des pays européens pour la protection sociale en 2010 : les taux les plus élevés en France, Danemark et Pays-Bas.

Selon les données Eurostat, les dépenses de protection sociale dans l’UE 27 se sont élevées à 29,4% du PIB en 2010, en augmentation par rapport à 2007 (26,1%) mais en baisse par rapport à 2009 (29,6%).

Cette proportion s’explique en grande partie par la crise économique, les dépenses totales de protection sociale dans l’UE27 ayant progressé d’environ 10% en termes nominaux entre 2007 et 2010, tandis que le PIB demeurait pratiquement stable. Alors que les dépenses relatives aux principales catégories de prestations (retraites, soins de santé, famille) ont toutes augmenté d’environ 10%, les prestations de chômage ont quant à elles augmenté d’un tiers.

S’agissant des sources de financement, la protection sociale était soutenue par les contributions publiques via l’impôt (40% des recettes totales) et les contributions sociales (56%).

Il faut néanmoins nuancer la moyenne européenne qui masque de fortes disparités entre les Etats membres. En 2010, la part des dépenses de protection sociale par rapport au PIB était supérieure à 30% en France (33,8%), au Danemark (33,3%), aux Pays-Bas (32,1%), en Allemagne (30,7%),en Finlande (30,6%) ainsi qu’en Autriche et en Suède (30,4% chacun), et inférieure à 20% en Roumanie (17,6%), en Lettonie (17,8%), en Bulgarie et en Estonie (18,1% chacun), en Slovaquie (18,6%), en Pologne (18,9%), en Lituanie (19,1%) et à Malte (19,8%). Ces écarts reflètent des différences de niveaux de vie, mais illustrent également la diversité des systèmes nationaux de protection sociale ainsi que des structures démographiques, économiques, sociales et institutionnelles propres à chaque pays.

Pour plus d’informations, voir:

http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_PUBLIC/3-27112012-AP/FR/3-27112012-AP-FR.PDF