La Commission européenne préoccupée par la réforme des retraites en France.

La Commission européenne a fait part de ses doutes concernant la réforme des retraites française, sujet clé de la politique économique du pays. Le  premier ministre Jean Marc Ayrault a choisi de lancer une réforme qui met à contribution aussi bien les salariés que les entreprises. Dans le but de rétablir un équilibre des pensions d’ici 2020,  la réforme prévoit l’augmentation non seulement des cotisations vieillesse déduites des salaires mais aussi des charges sociales payées par les entreprises. Cette initiative réduirait le déficit des pensions de 50%, les autres 50%  étant remboursés par une augmentation du temps de cotisation et par la réforme du système général privé de retraites. Si Bruxelles accueille positivement cet effort pour assainir les finances publiques, elle considère que la réforme ne prend pas suffisamment en compte les questions soulignées dans une des recommandations de la Commission, à savoir celle du coût du travail, ou encore celle de la complexité du système fiscal.

Pour plus d’informations, voir:

http://europa.eu/rapid/press-release_IP-13-463_en.htm?locale=en