Faut-il en rester au « consensus de Bruxelles » ?

Réformes en Europe : « Faut-il en rester au « consensus de Bruxelles » ?», Note synthétique, Terra Nova, 14 mai 2014, 49 p. 

Le think tank français Terra Nova, proche du Parti Socialiste, a publié le 14 mai une note de synthèse analysant les six précédentes années de crise pour en tracer un récit alternatif. Le « consensus de Bruxelles », qui est celui de politiques optant pour l’austérité budgétaire et des réformes dites « structurelles », a fait replonger l’Europe dans la récession à partir de la fin de l’année 2011, selon les auteurs de la note. Mené par plusieurs experts dont Bruno Palier, directeur de recherche du CNRS à Sciences Po, spécialiste des systèmes de protection sociale en France et en Europe, ce travail cherche à esquisser des interprétations et actions nouvelles. Les réformes devraient avant tout mieux articuler coordination des politiques macro-économiques et compétitivité incluant les facteurs « hors-coûts » qui sont à moyen et long terme ceux qui permettront à l’UE d’assurer des standards sociaux ambitieux. Une relance européenne qui ferait le choix d’un investissement productif et social est enfin vivement augurée.

Pour plus d’informations, voir:

http://www.tnova.fr/sites/default/files/14052014%20-%20Faut-il%20en%20rester%20au%20consensus%20de%20Bruxelles.pdf