Publication de l’avis des parties prenantes concernant la santé mobile.

La Commission a publié, le 12 janvier 2015, les résultats de la consultation publique ouverte au printemps 2014, sur la base des 211 réponses reçues de la part d’autorités publiques, de prestataires de soins, d’organisations de patients et d’entreprises du web. Par exemple, beaucoup de répondants estiment nécessaire de renforcer la confiance dans la santé mobile au travers d’outils de protection et de sécurité des données (comme le cryptage des données ou encore les mécanismes d’authentification). La moitié d’entre eux appellent également à un renforcement de la protection des données ainsi que des règles applicables à la santé mobile. Près de la moitié des contributeurs suggèrent la mise en place de systèmes de certification ou de labels de qualité pour les applications sur le mode de vie et le bien-être, afin de s’assurer d’un niveau élevé de sécurité des patients et de transparence de l’information. Par ailleurs, certains estiment nécessaire de disposer de plus de preuves quant au rapport coût efficacité de la santé mobile. Davantage de clarté juridique, d’interopérabilité et des critères de qualité communs sont également nécessaires pour les entrepreneurs du web, afin de leur faciliter l’accès au marché. La Commission européenne devrait réfléchir, en consultation avec les parties prenantes, au type d’actions à envisager : proposition de législation, auto ou co-régulation, ou encore publication de lignes directrices).

Pour plus d’informations, voir :

https://ec.europa.eu/digital-agenda/en/news/mhealth-europe-preparing-ground-consultation-results-published-today

et : https://ec.europa.eu/digital-agenda/en/news/summary-report-public-consultation-green-paper-mobile-health