L’impact des réformes des retraites post-crise sur les revenus des futures générations

Aaron G. Grech, L’impact des réformes des retraites post-crise sur les revenus des futures générations, London School of Economics, 11 août 2015, 1 p.

Chercheur associé à la London School of Economics et Responsable du Département Modélisation et Recherche de la Banque Nationale de Malte, Aaron G. Grech s’interroge dans cette brève note sur les effets de la crise financière sur les systèmes de retraite des pays de l’UE. Aaron G. Grech présente dans un premier temps les divergences significatives dans l’organisation, la gouvernance, l’adéquation et la soutenabilité des systèmes de pensions à travers l’UE avant la crise. L’après-crise s’est selon lui caractérisée par une réduction substantielle du niveau des pensions dans les Etats d’Europe du Sud alors que d’autres Etats d’Europe du Nord sont demeurés relativement indemnes. Il fait valoir que, même s’il est encore possible pour les systèmes de retraite de préserver un revenu au-dessus du seuil de pauvreté, les décideurs européens devront avant tout se concentrer sur l’amélioration du fonctionnement du marché du travail qui devra offrir le plus d’opportunités professionnelles pour les jeunes européens.

Pour plus d’informations, voir 

http://blogs.lse.ac.uk/europpblog/2015/08/11/pension-reforms-since-the-financial-crisis-could-have-a-serious-impact-on-the-future-retirement-incomes-of-young-europeans/