Giving Teeth to the EU’s Social Dimension: Dismal Failure and Promising Potential

Alexander Schellinger, Giving Teeth to the EU’s Social Dimension: Dismal Failure and Promising Potential, Friedrich-Ebert-Stiftung (FES), Septembre 2015, 16 p.

Dans un essai publié par Friedrich-Ebert-Stiftung (fondation politique allemande), Alexander Schellinger décrit les obstacles au développement de la dimension sociale de l’Union européenne et soulève des solutions possibles pour renforcer cette dimension. L’auteur critique le fait que les politiques sociales sont de plus en plus subordonnées aux politiques économiques et monétaires de l’Union. En outre, s’il est vrai que les partenaires sociaux ont des compétences plus larges dans l’UE que ce que l’on pourrait penser, le dialogue social sert surtout, depuis la crise, à légitimer les politiques et les partenaires sociaux perdent peu à peu leur influence dans le processus décisionnel. L’auteur propose de rendre plus juste la politique de l’emploi et du marché en promouvant une participation égale des acteurs des politiques sociales et économiques, notamment lors du Semestre européen. Il est aussi nécessaire selon lui de mettre en place une législation sur le travail qui renforcerait la coopération et définirait des normes minimales.

Pour plus d’informations, voir :

http://library.fes.de/pdf-files/id/ipa/11649.pdf

et :

http://www.socialeurope.eu/2015/10/reviving-the-eu-social-dimension-a-political-choice/