Rapport de l’OCDE sur les dépenses pharmaceutiques.

Rapport de l’OCDE sur les dépenses pharmaceutiques.

Dans son dernier rapport, l’OCDE pointe du doigt la hausse très importante des dépenses pharmaceutiques. L’OCDE dénonce une double situation : d’une part, la difficulté pour les organismes payeurs à prendre en charge le coût élevé des médicaments destinés à des populations peu nombreuses dont le nombre devrait croître avec le développement de la médicine personnalisée. D’autre part, le développement de nouveaux traitements (comme par exemple pour l’Hépatite) inabordables pour un nombre conséquent de malades.

Alors que la hausse des prix des médicaments et la multiplication de médicaments très onéreux font peser de lourdes pressions sur les dépenses publiques de santé, l’OCDE rappelle que le prix des technologies doit refléter les bénéfices que celles-ci apportent concrètement en termes de santé et qu’il doit être ajusté en fonction des preuves de leur impact réel.

Pour plus d’informations, voir :

http://www.oecd.org/fr/presse/une-nouvelle-approche-s-impose-face-a-la-hausse-des-prix-des-medicaments.htm

http://www.oecd.org/health/managing-new-technologies-in-health-care-9789264266438-en.htm