Platform Workers in Europe

Annarosa Pesole, Maria Cesira Urzi Brancati, Enrique Fernandez Macias, Federico Biagi, Ignacio Gonzalez Vasquez, Platform Workers in Europe, Publications Office of the European Union, 2018, 61 p.

Ce rapport de la Commission européenne analyse le phénomène de travailleurs au sein de plateformes numériques sur la base d’une enquête auprès de 32000 personnes issues de 14 Etats membres. D’après le rapport, une personne sur dix a déjà utilisé des plateformes en ligne pour fournir des services. Parmi ces personnes, 2% travaillent pendant plus de 20 heures par semaine ou tirent au moins la moitié de leurs revenus des plateformes en ligne. C’est au Royaume-Uni que l’enquête a identifié le plus de travailleurs ayant leur activité principale organisée au travers de plateformes numériques (4,3%), suivi par les Pays-Bas (2,9%) et l’Allemagne (2,5%). La Finlande (0,6%), la Roumanie (0,8%) et la Slovaquie sont les pays comptant le moins de ce type de travailleurs. Les auteurs soulignent que si le phénomène est d’importance grandissante, il reste néanmoins de taille modeste. S’il reste circonscrit à ces proportions, un simple ajustement des systèmes de l’emploi et de la protection sociale suffira, afin de protéger les carrières professionnelles et les conditions de travail, au travers de mesures telles que la proposition de directive pour des conditions de travail transparentes et prévisibles ainsi que la proposition de relative à l’accès des travailleurs salariés et non-salariés à la protection sociale. Si le phénomène continue à grandir jusqu’à constituer une réalité plus significative (possible « plateformisation » des marchés de l’emploi et des conditions de travail), il faudra repenser les institutions de l’emploi et de la protection sociale de manière profonde. Dans ce contexte, l’Union européenne aurait un rôle à jouer. La proposition récente de création d’une Autorité européenne du travail permettrait de mieux surveiller ces nouvelles formes d’emploi à un niveau supranational.

Pour plus d’informations, voir:

http://ec.europa.eu/social/main.jsp?langId=en&catId=89&newsId=9146&furtherNews=yes