Brexit : élection de Boris Johnson en tant que Premier ministre et premières annonces quant aux négociations sur l’accord de retrait.

Le 23 juillet 2019, Boris Johnson a été élu chef du parti conservateur à 66% des députés conservateurs. Le lendemain, il a pris la place de  Theresa May au poste de Premier ministre du Royaume-Uni. Il s’est rapidement engagé à mettre en œuvre le Brexit, au plus tard le 31 octobre si aucun accord n’est trouvé avec l’UE et avec l’aide d’un nouveau cabinet composé de ministres « pro-Brexit ». Alors que la Première ministre d’Écosse, Nicola Sturgeon s’est dite inquiète de la situation, Boris Johnson s’est positionné contre toute négociation si l’UE n’accepte pas de revoir l’accord conclu avec Theresa May, particulièrement les dispositions prévoyant un mécanisme de sauvegarde évitant la mise en place d’une frontière physique entre l’Irlande du Nord (R-U) et la République d’Irlande.

Pour plus d’informations, voir:

https://www.conservatives.com/sharethefacts/2019/07/boris-johnson-new-conservative-leader

et,https://www.conservatives.com/sharethefacts/2019/07/boris-johnson-new-government-plan