Brexit : Quatrième tour de négociations UE-Royaume-Uni sur le futur partenariat.

Le 5 juin les négociateurs européens et britanniques se sont réunis par vidéoconférence afin de discuter des contours du futur partenariat entre l’UE et le Royaume-Uni à partir du 1er janvier 2021.

Le Royaume-Uni a refusé le 12 juin de demander une prolongation de la période de transition alors qu’il en avait le droit avant le 30 juin 2020 selon l’accord de retrait. Michel Barnier s’est inquiété qu’il n’y ait toujours pas eu de progrès significatifs. Un accord sur un texte juridique complet doit être trouvé au plus tard le 31 octobre, le temps de permettre l’approbation du Parlement européen et la ratification du futur accord de partenariat par les 27 Etats membres et le Royaume-Uni avant le 31 décembre 2020. En parallèle, les eurodéputés des commissions des affaires étrangères et du commerce international ont marqué leur soutien à Michel Barnier rejetant les velléités britanniques d’un choix à la carte des politiques européennes applicables au le Royaume-Uni après son retrait de l’UE tout en bénéficiant d’un accès facilité au marché unique.

Pour plus d’informations, voir : https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/fr/SPEECH_20_1017

et :https://www.europarl.europa.eu/news/fr/press-room/20200611IPR81004/negociations-ue-royaume-uni-les-deputes-unis-derriere-la-position-de-l-ue