En réponse à la consultation publique lancée par la Commission sur sa feuille de route pour une Recommandation du Conseil sur une garantie européenne pour l’enfance, la REIF a publié une prise de position de ses membres participant à la mise en œuvre de la politique familiale française et aux mesures visant à lutter contre la pauvreté des enfants et des familles,

La REIF, la CNAF et la MSA mettent en avant l’importance des services d’accueil du jeune enfant pour l’inclusion sociale et l’éducation des jeunes enfants mais aussi pour favoriser la conciliation entre vie privée et vie professionnelle, levant des barrières à l’emploi des parents, une des causes structurelles de la pauvreté des enfants.

La CNAF et la MSA soulignent également leur expertise dans le financement et le développement de bonnes pratiques en la matière. A ce titre, elles souhaitent se mettre à la disposition des instances européennes pour partager leur connaissance et aider à la définition d’outils efficaces pour lutter contre la pauvreté des enfants.

Consulter la position REIF sur la Feuille de route pour une Garantie pour l’enfance.