Déclaration commune du Conseil européen.

Les 27 chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE se sont réunis le 26 mars pour discuter des actions menées par l’UE pour faire face à l’épidémie de Covid-19 ainsi que d’éventuelles prochaines initiatives pour prendre des mesures de plus grande ampleur pour soutenir les économies et atténuer les problèmes sociaux et en matière d’emploi. En amont de la réunion, 9 Etats membres de l’UE dont la France, l’Italie et l’Espagne ont plaidé pour la mise en place d’euro-obligations liées au contexte du Covid-19 intitulées « coronabonds » et devant permettre la mise en place d’un instrument de dette commune  émis par une institution européenne pour lever des fonds sur le marché et impliquant que chacun des 19 Etats membres de la zone euro serait responsable solidairement de la dette publique émise dans le contexte du coronavirus. Cette initiative a été toutefois mise en échec par l’opposition de l’Allemagne et des Pays-Bas notamment. En guise de compromis, le Conseil européen a invité l’Eurogroupe à présenter de nouvelles propositions dans un délai de deux semaines.

Pour plus d’informations, voir

https://www.consilium.europa.eu/fr/meetings/european-council/2020/03/26/