Etat d’avancement du Brexit.

Le Conseil européen, réuni le 10 avril 2019, a proposé au Royaume-Uni un report de la date officielle du Brexit au 31 octobre 2019. Les dirigeants de l’UE à 27 ont insisté sur le fait que le Royaume-Uni sera tenu de procéder aux élections au Parlement européen s’il est encore membre de l’UE entre le 23 et le 26 mai 2019. Si le Royaume-Uni ne procède pas à ce scrutin, il quittera l’UE le 1er juin 2019. Le Conseil européen a rappelé que l’accord de retrait ne pourra être rouvert. Tout engagement, toute déclaration ou tout autre acte unilatéral devra être compatible avec la lettre et l’esprit de l’accord de retrait. Toutefois, si la position du Royaume-Uni devait évoluer, le Conseil européen pourrait reconsidérer la déclaration politique sur les relations futures. En parallèle, la Commission européenne a fourni le 10 avril 2019 des orientations pratiques en ce qui concerne les droits des citoyens en matière de séjour et de sécurité sociale, tel que prévus dans le règlement d’urgence sur la coordination de la sécurité sociale. Enfin, l’exécutif européen a publié des orientations afin de surveiller de près tout problème éventuel de pénurie de médicaments et dispositifs médicaux en recourant à des mesures d’urgence, en cas de retrait sans accord.

Pour plus d’informations, voir:

https://www.consilium.europa.eu/fr/meetings/european-council/2019/04/10/