Peu d’avancées sur le futur partenariat UE-Royaume-Uni.

Les négociateurs européens et britanniques ont échangé par visioconférence le 15 mai 2020 dans le cadre du troisième tour de négociations sur le futur partenariat UE-Royaume-Uni. Si le négociateur européen, Michel Barnier, a rappelé que « le niveau d’ambition de l’UE avec un pays voisin et très interconnecté à notre Union », va au-delà d’un simple copier-coller, « d’un best of de nos accords de libre-échange avec le Canada, la Corée ou encore le Japon », les négociations patinent sérieusement. Les positions apparaissent de plus en plus divergentes que ce soit sur le cadre de la future gouvernance UE-Royaume-Uni, les garanties de protection des droits fondamentaux et des libertés individuelles découlant de la Convention européenne des droits de l’Homme ou encore sur la question de la réciprocité dans les échanges de données. Le prochain tour de négociations aura lieu dans le courant du mois de juin, soit le dernier mois au cours duquel le Royaume-Uni est autorisé à demander une prolongation de la période de transition, selon l’accord de retrait.

Pour plus d’informations, voir :

https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/fr/SPEECH_20_895