COVID-19, quand la crise sanitaire met à l’épreuve le projet européen.

La crise sanitaire est mondiale. La majorité des Etats ont adopté des mesures de confinement et au sein de l’UE, les principes de solidarité et de sécurité s’affrontent alors que certains Etats réactivent leurs frontières et freinent le transport de marchandises (masques et autres équipements de protection) et de personnes (professionnels de santé, patients et transporteurs de denrées) pour combattre le virus et ses effets.

Cet affrontement se retrouve aussi au sein des Etats, entre ceux qui appellent au soutien, notamment financier, de leurs partenaires européens, et ceux qui se cantonnent à la lettre des Traités (pour refuser par exemple de débattre d’une mutualisation de la dette).

C’est dès lors le projet européen qui défaille: bien que les politiques de santé soient nationales, on attendait une rapide et meilleure coordination de la crise de la part de l’UE. Or l’Italie, première touchée, se sent abandonnée et le Portugal dénonce le comportement « répugnant » du ministre néerlandais des finances qui demande une enquête sur les moyens mis en œuvre par l’Espagne contre l’épidémie. L’Union européenne DOIT prendre des mesures fortes si elle veut se relever une fois le confinement levé.

En parallèle, et sur le terrain, la solidarité s’organise: parmi les voisins, au sein des quartiers, grâce à des plateformes en ligne ; entre Etats membres, avec le transfert de patients et l’envoi de masques.

On reconnaît aussi tous l’engagement des professionnels de santé, des personnels d’entretien, des commerçants alimentaires, etc. La crise a ainsi jeté une lumière crue sur les défaillances de systèmes de santé sous-financés et en manque de ressources (équipements et personnels) et sur l’importance des services publics.

Espérons qu’une fois passée, la crise marquera suffisamment les esprits pour que les gouvernements tirent les conséquences nécessaires pour limiter les effets d’une inévitable future pandémie.

En attendant, gageons que la solidarité en sortira renforcée : protégez-vous, protégez les autres et, si vous le pouvez, restez chez vous!

Télécharger le REIF Info 338