Alors que les cloches de la rentrée des classes sonnent la reprise cette semaine et devraient en théorie fixer un nouveau cap pour l’année à venir, il semble toujours difficile d’occulter le sujet de la Covid-19 tant le SARS-CoV-2 s’est imprégné dans notre quotidien beaucoup plus brutalement que l’on ne l’aurait prédit en mars dernier.

Rentrée des classes après un retour sur les routes digne des 12 travaux d’Astérix tant la signalétique sanitaire par code couleur ; orange à rouge ; divergente par Etat membre, et changeant chaque semaine, a semé, soit la zizanie, soit le rire jaune.

Il faudra bientôt une application « mappemonde Europe » village par village pour connaitre en instantané les mesures sanitaires et restrictions éventuelles ou non, applicables dans la localité.

A ce jeu bureaucratique, la patience aura des limites.

Rentrée des classes européennes.

Là aussi, la covid-19 imprime sa marque. Les négociations sur le budget 2021-2027 et le plan de relance post-pandémique vont occuper le devant de la scène avec une négociation musclée attendue entre le Conseil et le Parlement dans les prochaines semaines, une intensification du dialogue avec les industriels du vaccin pour garantir un accès précoce aux futurs traitements ou encore la mise en œuvre prochaine de l’instrument européen SURE complémentaire aux mesures nationales de chômage partiel…

A ce lot d’initiatives devrait s’ajouter le dossier épineux de la révision des textes de coordination de sécurité sociale, qui traine en longueur depuis quasiment quatre ans. Ces textes fondateurs de l’Europe sociale jouissent désormais d’une nouvelle aura. L’on prend mieux conscience de l‘urgente nécessité de les adapter face aux nouvelles réalités économiques dans le contexte de la Covid :  essor du télétravail frontalier, sophistication du détachement des travailleurs saisonniers, sensibilité plus aigüe du public face aux conditions d’hébergement dégradées de ces travailleurs, nécessité de lutter efficacement contre la fraude sociale…

Avec tous ces sujets, la Présidence allemande du Conseil de l’UE aura fort à faire. Cette barque déjà chargée compte également le futur partenariat entre l’UE et le Royaume-Uni qui très vraisemblablement fera lui-aussi sa Remontada et saturera le devant de la scène jusqu’aux dernières minutes avant 2021…

*Remontada et Covid feront leur entrée dans le Dictionnaire du Larousse 2021.

Télécharger le REIF Info 346