Briefing de décembre 2018 sur les développements des politiques familiales dans les Etats membres.

La Plateforme européenne pour l’investissement dans l’enfance (EPIC) a publié une nouvelle liste des récents développements opérés dans les Etats membres concernant leurs politiques liées aux enfants et aux familles.

Ainsi, en Autriche une exonération fiscale pour les parents ayant des enfants à charge a été mise en place à partir du 1er janvier 2019 et les parents à faible revenus disposeront en plus d’une allocation de 250 euros par enfant et par an.

En matière de soutien à la parentalité, le Danemark organise une formation de 3 mois pour accompagner les familles dont les parents se séparent ou sont séparés afin de soutenir la collaboration des parents en phase de divorce ou de maintenir les relations entre les parents et les enfants. De son côté, la France adopte une nouvelle loi interdisant les châtiments corporels envers les enfants et ouvrant la voie à une étude pour de nouveaux dispositifs de soutien à la parentalité.

L’Allemagne souhaite un meilleur accès aux structures d’accueil du jeune enfant : les parents allemands ayant de faibles revenus devront avoir accès à de telles structures pour un montant réduit voire gratuitement s’ils perçoivent une prestation familiale et une allocation logement.

Au Royaume- Uni, une étude montre une baisse des taux de garde formelle par rapport à 2017 et confirme l’importance pour les femmes de disposer de services de garde fiables pour les aider à retourner sur le marché du travail.

Pour plus d’informations, voir :

https://ec.europa.eu/social/main.jsp?langId=en&catId=89&newsId=9277&furtherNews=yes