1,59 enfant par femme en 2017.

C’est l’indicateur conjoncturel de fécondité en 2017, contre 1,60 en 2016.

Les données publiées par Eurostat montrent une diminution des naissances dans l’UE (5,075 millions de bébés en 2017 contre 5,148 millions en 2016) et des naissances de plus en plus tardives : le premier enfant est en moyenne à 29 ans.

L’indicateur conjoncturel de fécondité le plus élevé est en France (1,90), le plus bas à Malte (1,26).

L’âge moyen des mères à la naissance de leur premier enfant varie considérablement entre les États membres de l’UE. En 2017, l’âge moyen le plus bas pour la première naissance est enregistré en Bulgarie (26,1 ans), le plus haut en Irlande (30,3 ans).

Pour plus d’informations, voir :https://ec.europa.eu/eurostat/documents/2995521/9648821/3-12032019-AP-FR.pdf/99bbdb3d-bede-467c-bce0-6e033b488946