La fourniture de services d’accueil du jeune enfant toujours une priorité pour l’UE.

Suite à une question parlementaire déposée par Vilija Blinkevičiūtė (S&D/Lituanie), la Commission européenne a affirmé l’importance accordée à la fourniture de services d’accueil du jeune enfant pour l’inclusion sociale et l’équilibre vie privée et vie professionnelle. Si elle reconnait les lacunes encore persistantes concernant la réalisation des objectifs de Barcelone relatifs à l’inscription des enfants de moins et plus de 3 ans à ces services, elle confirme l’engagement de l’UE en la matière, soutenu par une récente Communication et une proposition pour un prochain cadre financier pluriannuel prévoyant que des fonds européens soient disponibles pour la fourniture de ces services via particulièrement le Fonds social européen Plus (FSE+) ou Erasmus+ dédiant des financements pour la formation des personnels engagés dans des structures d’accueil du jeune enfant.

A noter, l’augmentation de 6,1 points de pourcentage depuis 2006 des taux de participation des enfants de 4 ans et plus dans des structures d’accueil du jeune enfant, pour atteindre 95,3% des enfants en 2016.

Pour plus d’informations, voir :

http://www.europarl.europa.eu/RegData/questions/reponses_qe/2018/004659/P8_RE(2018)004659_EN.pdf

et https://ec.europa.eu/eurostat/web/products-eurostat-news/-/EDN-20181120-1?inheritRedirect=true&redirect=%2Feurostat%2Fnews%2Fwhats-new