Le 17 octobre 2018, pour la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté, Eurostat a publié ses chiffres relatifs à la proportion de personnes à risque de pauvreté ou d’exclusion sociale dans l’UE. L’office européen de statistiques souligne une tendance à la baisse mais aussi une constante : des chiffres toujours élevés avec environ 113 millions de personnes dans cette situation, soit 22,5% de la population européenne.

Les données montrent certes une réduction de 1,2 point de pourcentage au-dessous du niveau de référence de 2008 mais nous sommes encore loin des objectifs fixés par la stratégie Europe 2020 de réduction d’au moins 20 millions de personnes à risque de pauvreté.

A l’occasion de cette journée, plusieurs acteurs de la société civile se sont exprimés : le Réseau européen de lutte contre la pauvreté a mis en avant la nécessité de prévoir des systèmes de revenus minimum pour soutenir les plus démunis, la Plateforme Age a souligné l’aspect multidimensionnel de la pauvreté qui se caractérise par un isolement et une précarité particulière lorsque l’on parle des plus âgés ou encore la Présidente d’Eurochild, Jana Hainsworth, qui a insisté sur la portée transgénérationnelle de la pauvreté et le manque de considération de la problématique « pauvreté des enfants » dans le cadre du Semestre européen (une seule recommandation pour le Portugal concernant le seul aspect des allocations familiales).

Pour plus d’informations, voir :

https://ec.europa.eu/eurostat/documents/2995521/9310043/3-16102018-BP-FR.pdf/60426bb8-7c68-401e-82ae-ade71e1bc6e1