Des chercheurs de l’Université Catholique de Louvain ont publié leur étude annuelle sur le nombre de formulaires A1 émis en 2017, dénombrant les travailleurs ayant été détachés ou actifs dans plusieurs Etats membres de l’UE : un total de 2,8 millions de formulaires A1 ont été délivrés en 2017, 22 % de plus par rapport à 2016.

A noter que ces formulaires recoupent un double phénomène, celui du détachement d’une part et celui de la pluriactivité d’autre part.

On voit ainsi que le nombre de formulaires délivrés pour des travailleurs actifs dans plusieurs Etats membres a considérablement augmenté par rapport à 2016 (+64,4%).

Le rapport montre également que le détachement (sortant et entrant) est principalement le fait des 15 Etats membres d’avant l’accession des pays d’Europe centrale et orientale, contrairement à l’idée communément admise.

Les travailleurs polonais du secteur de la construction restent la part la plus importante des travailleurs détachés, suivis par les travailleurs allemands.

En ce qui concerne la durée du détachement, un travailleur polonais détaché a passé environ 256 jours à l’étranger en 2017 (180 jours en 2016), ce qui est nettement inférieur à la moyenne européenne, qui était de 191 jours en 2017 (environ 170 jours en 2016). 

Pour plus d’informations, voir :

https://www.mobilelabour.eu/12759/the-most-important-research-on-the-posting-of-workers-in-the-eu-hiva-ku-leuvens-annual-report-is-hot-off-the-press/