Débat au Parlement européen sur l’avenir des retraites et le produit paneuropéen d’épargne-retraite individuelle (PEPP).

Le Parlement européen a organisé un débat en plénière le 12 septembre 2018 sur « l’avenir des retraites : lutte contre la privatisation et renforcement des systèmes de sécurité sociale publique universelle » et le PEPP. Les eurodéputés ont souligné les changements démographiques d’une société vieillissante avec un nombre croissant de personnes sans emploi, un déséquilibre croissant entre travailleurs et retraités et une espérance de vie plus élevée. La plupart des députés ont convenu qu’une personne active à temps plein devrait bénéficier d’une pension plus élevée que quelqu’un qui travaille moins. Les eurodéputés de la Gauche Unitaire européenne (GUE) ont critiqué la privatisation de l’épargne retraite et ont appelé à un meilleur paiement ainsi qu’à des emplois à temps plein pour assurer une contribution suffisante à la retraite. Une majorité d’eurodéputés de l’Alliance des Démocrates et libéraux européens (ALDE) et du Parti Populaire européen (PPE) ont soutenu la mise en place du PEPP en défendant la liberté pour les travailleurs de se protéger par une pension supplémentaire individuelle aux régimes légaux et professionnels.

Pour plus d’informations, voir :

http://www.europarl.europa.eu/oeil/popups/ficheprocedure.do?lang=en&reference=2018/2752(RSP)