L’Institut syndicat européen (ETUI) a publié une note d’orientation qui examine les problèmes liés aux récentes réductions des prestations de retraite pour les travailleurs occupant des emplois pénibles et dangereux. Selon la note, ces travailleurs bénéficient plus aisément d’une retraite anticipée en raison des emplois pénibles et/ ou dangereux qu’ils ont occupé. , mais les arrangements historiques sont maintenant menacés. La note de synthèse présente des données sur les conditions de travail et les régimes de retraite spécifiques mis en place pour ce public. Le document formule enfin des recommandations à l’intention des représentants syndicaux, tout en insistant sur l’absence de données qui rend impossible de repenser les dispositions de fin de carrière pour ces travailleurs.

Pour plus d’informations, voir:

https://www.etui.org/fr/Publications2/Policy-Briefs/European-Economic-Employment-and-Social-Policy/The-generosity-of-pensions-for-workers-in-hard-jobs-in-need-of-a-nuanced-debate