La mise en œuvre de l’interopérabilité des opérations de traçage effective.

Après le succès de la phase pilote débutée en septembre, la Commission européenne a annoncé la mise en service de la passerelle d’interopérabilité entre applications nationales de traçage. Celle-ci a débuté le 19 octobre entre les applications allemande, irlandaise et italienne qui couvrent 30 millions de citoyens, soit 2/3 des utilisateurs européens de ce type d’applications. L’Espagne et la Lettonie ont suivi depuis. Basée sur un protocole centralisé, l’application française TousAntiCovid n’est à ce stade pas interopérable avec ses équivalentes européennes.

Pour plus d’informations, voir : https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/fr/ip_20_1904