Multiplication des initiatives européennes dans la lutte contre le COVID-19.

L’UE multiplie les initiatives en réponse à l’épidémie de COVID-19. Après l’annonce d’un financement de 232 millions d’euros, dont plus de la moitié destinés à l’OMS, la Commission a également débloqué des fonds extraordinaires d’Horizon 2020 pour un projet sur la réponse médicale et de santé publique à l’épidémie de coronavirus. Elle vient par ailleurs de constituer, le 2 mars, une équipe de réponse à l’épidémie constituée de 5 Commissaires en charge de couvrir les aspects de santé (prévention, marchés publics, dissémination de l’information et prospective), de mobilité (recommandations aux voyageurs et fonctionnement de la zone Schengen) et économiques. Elle a en outre lancé un site ayant la vocation d’être un guichet unique pour les informations relatives au COVID-19.

Les agences sont également mobilisées : alors que le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies publie entre autres des évaluations de risques quotidiennes, l’Agence européenne des médicaments a activé son plan pour la gestion des menaces émergentes. Celui-ci a vocation à identifier les médicaments prometteurs en cours de développement afin de pouvoir accélérer le processus jusqu’à la mise sur le marché.

Un deuxième Conseil EPSCO extraordinaire devrait se tenir le 6 mars. Outre le partage d’information, le cadre européen permet de recourir à des actions concertées : l’UE a par exemple cofinancé le retour des ressortissants présents en Chine, et 20 Etats membres s’apprêtent à lancer un marché public coordonné pour les équipements de protection individuelle.Pour plus d’informations, voir : https://ec.europa.eu/info/live-work-travel-eu/health/coronavirus-response_en