Orientations de l’OMS sur la santé en ligne.

Le 17 avril 2019, l’organisation mondiale de la santé (OMS) a publié 10 recommandations sur la manière dont les pays peuvent utiliser les technologies de santé en ligne pour améliorer la santé et les services essentiels. Par exemple, l’OMS recommande une technologie permettant l’envoi de rappels aux femmes enceintes concernant leurs consultations prénatales et concernant les vaccins des enfants. L’OMS recommande également des outils d’aide à la décision pour le personnel de santé ou encore permettant aux individus ainsi qu’au au personnel de santé de communiquer et de se consulter à distance sur des questions de santé.  Les orientations montrent, selon l’OMS, que les interventions en matière de santé en ligne ne se suffisent pas à elles-mêmes. Ainsi, les systèmes de santé doivent tenir compte de la visibilité et la mise à disposition de plus en plus importantes des informations. En outre, les données personnelles doivent être protégées et les personnels de santé doivent pouvoir accéder à une formation appropriée. Le rapport précise également que la télémédecine peut permettre aux personnes vivant dans des lieux reculés d’accéder aux services de santé, mais qu’elle ne doit pas remplacer les consultations humaines. Enfin, la santé en ligne ne doit pas constituer un risque pour les populations vulnérables.

Pour plus d’informations, voir :

https://www.who.int/news-room/detail/17-04-2019-who-releases-first-guideline-on-digital-health-interventions