Premiers essais pour le service passerelle entre applications nationales de traçage.

Suite aux accords trouvés avant l’été par les Etats membres sur les lignes directrices d’interopérabilité et les spécifications techniques des applications de traçage dans le cadre de l’épidémie de Covid-19, la Commission européenne a annoncé le 14 septembre le lancement des premiers essais visant à rendre interopérables les applications nationales. 6 Etats membres (Allemagne, Italie, Danemark, République tchèque, Irlande et Lettonie) sont concernés par ce test qui vise à faire communiquer leurs serveurs dorsaux.

Pour plus d’informations, voir :https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/fr/IP_20_1606