Vaccins, pénuries, essais cliniques : intervention du Directeur général de l’EMA au Parlement européen.

Guido Rasi, Directeur général de l’Agence européenne du médicament (EMA), a répondu aux questions des membres de la Commission environnement, santé publique et sécurité alimentaire sur le rôle de l’EMA durant l’épidémie de COVID-19 lors d’une audition le 18 mai.

Concernant les vaccins, l’EMA espère le développement parallèle de plusieurs vaccins, ce qui garantirait une plus grande disponibilité. Considérant néanmoins qu’il serait impossible d’assurer rapidement une couverture complète, il a enjoint les autorités à développer un modèle coordonné afin de déterminer quelles catégories de population devraient être vaccinées prioritairement pour garantir une protection maximale de l’ensemble des citoyens.

Répondant à une question de Véronique Trillet-Lenoir (Renew/FR) qui suggérait le renforcement du stock RescEU et l’institutionnalisation d’une réserve de médicaments au niveau européen, Guido Rasi a estimé qu’un stock stratégique européen serait utile, et qu’il conviendrait que la Commission et les Etats membres identifient les outils juridiques et logistiques nécessaires à sa mise en place. Il a également plaidé pour une clarification du mandat de l’EMA en matière de gestion des pénuries.

Enfin, le Directeur général a estimé que concernant les essais cliniques, les difficultés de mise en œuvre du règlement ne devaient pas empêcher de se conformer aux obligations en matière de transparence. Si l’EMA connaît des retards liés notamment au Brexit et à un manque de personnel, elle s’engage à la publication rapide des résultats pour le COVID-19.

Pour plus d’informations, voir : https://europarl.europa.eu/committees/fr/envi/home/highlights