OCDE, Le futur de la protection sociale : Qu’est-ce qui fonctionne pour les travailleurs atypiques ?, Éditions OCDE, Paris, 7 novembre 2018, 228 p.

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié le 7 novembre 2018 une étude sur le futur de la protection sociale : « Qu’est-ce qui fonctionne pour les travailleurs atypiques ? ». Les systèmes de protection sociale sont souvent encore conçus pour le travailleur salarié à temps plein. Des modèles de travail qui s’écartent de ce modèle qu’il s’agisse du travail indépendant ou du « gig work » en ligne peuvent conduire à des lacunes dans la couverture de protection sociale. La mondialisation et la numérisation risquent d’exacerber cet écart, car les nouvelles technologies rendent l’offre et la recherche d’emploi en ligne plus faciles et moins coûteuses, et les plateformes de travail en ligne ont connu une croissance spectaculaire ces dernières années. Ce rapport présente sept exemples de politiques des pays de l’OCDE, y compris le « système d’assurance des artistes » en Allemagne ou l’assurance chômage volontaire pour les travailleurs indépendants en Suède. Il s’appuie sur ces études pour proposer des options politiques visant à fournir une protection sociale aux travailleurs atypiques et à accroître la sécurité du revenu des travailleurs de garde et des travailleurs sous contrat à horaire flexible.

Pour plus d’informations, voir :

https://www.oecd-ilibrary.org/social-issues-migration-health/the-future-of-social-protection_9789264306943-en