La Fondation Robert Schuman a publié une note de Julian Zalc sur le risque de multiplication des demandes de retrait de l’UE en cas de Brexit.

L’auteur fait remarquer qu’au-delà de l’amputation économique et stratégique qu’entraînerait une sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, un Brexit viendrait doper les discours europhobes de certaines forces politiques nationales : comme par exemple aux Pays-Bas, où certains journaux populaires ont posé la question d’organiser un référendum sur l’appartenance du pays à l’UE. Si le Royaume-Uni sortait de l’UE, faudrait-il craindre un effet domino dans les autres Etats membres ? Quels sont les pays dans lesquels les tentations sont les plus importantes ? Julian Zalc tente de répondre à cette question en s’appuyant sur les données de l’Eurobaromètre autour de trois axes principaux: le soutien à l’UE ; l’opinion à l’égard de l’appartenance ; le sentiment que son pays ferait mieux, ou moins bien, s’il était en dehors de l’UE.

Pour plus d’informations, voir :

Fondation Robert Schuman, « Quel risque de contagion en cas de « Brexit » ? »Question d’Europe, n°394, 30 mai 2016, 6 p.

http://www.robert-schuman.eu/fr/questions-d-europe/0394-quel-risque-de-contagion-en-cas-de-brexit