Claire Dhéret, Simona Guagliardo et Mihai Palimariciuc, The future of work: Towards a progressive agenda for all, European Policy Centre, 9 Décembre 2019, 68 p.

Le cercle de réflexion proeuropéen, European Policy Centre, a publié le 9 décembre les résultats de son projet de recherche intitulé « The future of work – Towards a progressive agenda for all ».

Les auteurs examinent l’évolution du travail en Europe et proposent une série de recommandations politiques pour l’UE qui, malgré ses compétences limitées, peut être moteur d’un agenda progressif pour l’avenir du travail. Leur analyse se concentre sur quatre domaines : l’impact des nouvelles technologies sur l’emploi dans divers secteurs ; la montée du travail « atypique » ; l’impact des transformations du marché du travail sur l’État-providence et les contrats sociaux ; l’effet des réponses politiques apportées jusqu’ici. Sur la base de leurs conclusions, ils affirment qu’au lieu d’essayer de repousser les nouvelles technologies et formes de travail, il faut accepter les changements induits et aligner la réforme de l’État providence sur les nouvelles structures de travail et le déploiement conscient et contrôlé des nouvelles technologies.

Pour plus d’informations, voir : http://www.epc.eu/en/Publications/The-future-of-work-Towards-a-progressive-agenda-for-all~2d8840