Eurofound (2017),Work–life balance and flexible working arrangements in the European UnionEurofound, Dublin, 10 p. 

Le rapport publié par Eurofound à l’occasion du conseil EPSCO sous la Présidence estonienne du Conseil des 19 et 20 juillet 2017 vient dresser un bilan de la situation des Etats membres face à la question de l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle et notamment de l’impact de la flexibilité du travail sur la question. Le rapport met l’accent sur les enjeux de la problématique qui sont d’ordre à la fois sociétal, en raison de ses implications sur l’égalité entre hommes et femmes et économique, puisqu’un mauvais équilibre est susceptible d’entraver la participation de tous au marché de l’emploi. Le rapport soutient l’idée selon laquelle plus de flexibilité permet une plus grande intégration des personnes confrontées à l’exclusion du fait de l’absence d’équilibre. Les trois composantes de cette flexibilité sont étudiées l’une après l’autre : le temps de travail, l’organisation du travail et le lieu de travail. Les deux premières composantes ont été traitées dans la directive 2010/18 du 8 mars 2010. L’enjeu est alors d’étudier l’impact d’un potentiel accroissement de la flexibilité dans chacun de ces aspects sur l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. 

Pour plus d’informations, voir: 

https://www.eurofound.europa.eu/sites/default/files/ef_publication/field_ef_document/ef1741en.pdf