Dimitra Panteli, Suzanne Edwards, Ensuring access to medicines : how to stimulate innovation to meet patients’ needs ?, Organisation mondiale pour la santé, 2018.

Cette note politique fait partie d’une série de notes portant sur des défaillances de marché et politiques dans le secteur pharmaceutique, élaborées à la demande de la Présidence autrichienne de l’UE. Elle explore la manière dont les efforts en matière de recherche et développement peuvent être dirigés vers des domaines dans lesquels subsistent des besoins sanitaires non couverts et comment améliorer l’efficience dans le processus de recherche et développement. Ainsi, pour les auteurs, un meilleur retour sur investissement des fonds publics alloués à la recherche et développement est nécessaire. En outre, les systèmes de récompense à l’innovation devraient être davantage discriminants afin de mieux aligner l’innovation avec les besoins non couverts en santé et inciter au développement d’une innovation réellement révolutionnaire, voire disruptive. Dans ce domaine, la coordination et la fixation de priorités devraient être plus efficaces, avec par exemple la création d’une entité de suivi des besoins cliniques, tenant compte des inégalités d’accès aux médicaments essentiels. De même, une meilleure efficience dans la génération de données probantes lors de la recherche clinique permettrait de réduire le coût des essais cliniques mais aussi de réduire la fragmentation et la duplication dans les essais, ou encore de faire face au manque de données sur l’efficacité relative. Par ailleurs, accroitre le niveau d’exigence requis pour l’entrée sur le marché, en termes de supériorité ou au moins d’équivalence en comparaison aux alternatives existantes permettrait d’encourager les développeurs à investir dans les domaines où les options thérapeutiques sont limitées.

Pour plus d’informations, voir:

http://www.euro.who.int/__data/assets/pdf_file/0009/379701/PB29_AUSTRIA_web_13082018.pdf?ua=1