Bruxelles, le 21 avril 2021 – La REIF a contribué à la consultation publique organisée par la Commission européenne sur son Livre vert sur le vieillissement.

L’occasion pour la REIF de détailler ses quatre priorités en la matière:

1/ Appuyer la vision holistique du vieillissement actif, qui consiste à raisonner sur tout le cycle de vie. L’approche comprend donc des sujets en amont du grand âge, comme les politiques familiales (notamment pour les territoires en voie de dépeuplement et de vieillissement), les programmes de prévention en santé, l’accès au médicament, la préparation de la retraite, etc.

2/ Valoriser certaines bonnes pratiques françaises, tant celles issues des prestations dites légales (mécanismes favorisant le maintien en activité des seniors, reconnaissance et soutien des aidants…) que l’action sociale extra-légale (politique petite enfance, appui à la solidarité intergénérationnelle, accompagnement à l’autonomie des personnes âgées, lutte contre l’isolement). Il s’agit aussi dans cet esprit de favoriser les échanges d’expériences avec les autres États membres ;

3/ Soutenir certaines initiatives européennes (par exemple sur une Garantie de pension minimale adéquate dans l’UE ou encore sur les soins de longue durée) dans le strict respect du principe de subsidiarité, en particulier compte tenu de certaines spécificités du modèle français de retraite fondé sur la répartition. La REIF émet en outre de fortes réserves sur une éventuelle prise en compte automatique de l’espérance de vie.

4/ Promouvoir l’élargissement des financements européens à certains programmes d’action sociale pour l’instant non éligibles.

Télécharger la contribution de la REIF au Livre Vert vieillissement